L’Ego et le Soi

C’est parce que vous n’êtes pas assez convaincu de votre valeur que vous êtes sensible à l’opinion des autres à votre égard.

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi, Laurent Gounelle

C’est à mes quarante ans que j’ai reçu Et tu trouveras le trésor qui dort en toi de la part d’une amie. Déjà très intéressée par les lectures sur le développement personnel, j’avais déjà lu avidement Napoléon Hill, Mark Victor Hansen & Robert Hallen, Sandy Forster, et T. Harv Eker.

Mais ça ne m’avait pas préparé à la claque littéraire que j’ai reçue avec le roman de Laurent Gounelle. Cette fiction met en scène Alice une jeune parisienne travaillant dans le marketing qui décide de venir en aide à son ami d’enfance qui n’est autre que… le curé du village où ils ont grandi.

Démoralisé par la désertion des paroissiens à la messe, Jérémie le jeune prêtre se laisse convaincre par son amie qu’il faut utiliser des moyens marketing pour faire venir plus de monde à l’église.

Elle décide donc de relooker le message du Christ en une approche plus “développement personnel” pour plaire davantage aux fidèles. Et cette mission l’amène elle-même à s’interroger sur le rôle de l’ego dans son propre cheminement.

L’ego

Car au fur et à mesure des actions qu’elle met en place pour améliorer l’image de l’église, elle se rend compte que les crises d’ego des uns et des autres (elle y compris) mettent à mal son entreprise.

Notre état de conscience ordinaire ne nous permet pas de réaliser notre nature divine, nous ressentons un certain flou sur qui nous sommes, et c’est angoissant. Or plus on développe cette fausse identité, plus on s’éloigne de sa vraie nature, sa nature divine. Vivre dans l’ego, c’est vivre l’enfer.

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi, Laurent Gounelle

L’ego est une drôle de chose, car au demeurant il œuvre pour notre survie ! Au temps des premiers hommes, il permettait grâce à la peur de prendre la fuite devant des animaux sauvages. Il incitait à faire des réserves de nourriture pour ne pas mourir de faim l’hiver.

Mais aujourd’hui ! On s’accordera à dire qu’une mort certaine ne nous guète pas à chaque coin de rue ou que le supermarché ne risque pas soudainement d’être dévalisé de toutes denrées (sauf en temps de confinement :)) !

N’empêche que l’ego continue à nous protéger. C’est son rôle. Alors il susurre à notre oreille : “Oui… Mais imagine… ” L’ego distille en permanence la peur du manque. “Et si tout ce que je possédais disparaissait demain.”

Animé par un esprit de compétition, il est aussi exacerbé par l’ego des autres ! On ne peut s’empêcher de se comparer, d’avoir peur de perdre ses acquis ou de ne pas en avoir assez.

Le Soi

Pour échapper à cette spirale infernale de la peur du manque, dans laquelle nous jette l’ego, Laurent Gounelle nous délivre un grand secret.

Ce secret, je viens de comprendre qu’il avait le pouvoir de nous faire évader de l’enfer de l’ego pour nous conduire au paradis de la vie éveillée. Ce secret … c’est d’aimer. […]

Aimer, c’est déjà s’aimer soi-même. S’aimer nous donne la force de ne pas être blessé par les piques décochées par l’ego des autres, et de ne pas les laisser activer le nôtre en retour.

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi, Laurent Gounelle

Et c’est ainsi qu’Alice comprend que les différentes religions du monde rejoignent les grands thèmes du développement personnel, sur ce principe universel : l’amour.

J’ai surligné je ne sais combien de passages dans ce livre qui démystifie nombre de lois sacrées dans un syncrétisme déculpabilisant. C’est un livre qui vous réconcilie avec l’idée de Dieu !

Vraiment. J’en recommande la lecture. Merci Saena de me l’avoir offert !

Laetitia

Elle a consacré ses études et une partie de sa carrière à comprendre ce qui faisait d’une histoire, une « bonne » histoire. Quelles en étaient les composantes structurelles ? Comment s’architecture un récit ? Quels sont les ingrédients indispensables ? De l’idée à la rédaction, elle a mis au point une méthode d’écriture qui s’appuie sur des approches scénaristiques anglo-saxonnes, sur un marketing d’auteur 3.0 et sur des outils de coaching empruntés aux neurosciences. Avec ce procédé, elle offre aux auteurs l’opportunité d’écrire la « meilleure » histoire de leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page