La magie de la gratitude

J’ai plusieurs fois rencontré le concept de “gratitude” dans mes lectures en développement personnel… mais sans vraiment le comprendre pleinement.

En effet, beaucoup d’ouvrages proposent des exercices de gratitude à effectuer matin et soir, au lever et au coucher.

Mais je dois reconnaître que je les pratiquais sans y croire vraiment et avec une certaine défiance envers ces conseils un peu trop mystiques pour moi.

Et puis j’ai lu La Magie de Rhonda Byrne et j’ai compris ce qu’était la gratitude.

Ou plutôt, j’ai mieux compris ce qu’était l’humilité.

Nous avons la chance de vivre dans un monde où la technologie et notre niveau de vie rendent notre quotidien plutôt confortable.

Et l’habitude de jouir de ce confort aurait tendance à nous rendre ingrat.

Par exemple, j’avoue considérer comme dû un certain nombre de bienfaits, dons et services quotidiens. Surement du fait de l’habitude et du niveau de confort dans lequel on est habitué à vivre.

Je ne m’étonne pas que le soleil brille, que ma voiture démarre, que le WIFI fonctionne, que je peux me déplacer librement ou que je suis apte à travailler.

Et c’est là le hic.

C’est quand ces choses-là nous sont enlevées, que l’on comprend qu’elles ne vont pas de soi :

  • le nuage d’un volcan qui obstrue la lumière du soleil
  • une panne de moteur
  • une coupure internet
  • un confinement dû à une pandémie
  • une jambe cassée qui me cloue au lit

On est bien peu de chose sur Terre et bien souvent, il faut le concours d’une catastrophe naturelle ou d’un accident de la vie pour nous rappeler que tout ce qui nous entoure peut disparaître. On peut aussi prendre cela comme une leçon d’humilité.

Dans La Magie Rhonda Byrne raconte de quelle manière les tribus amérindiennes ou polynésiennes célèbrent chaque matin le lever du soleil. Parce que chaque lever du jour est un miracle en soi. Ils se réjouissent de ce spectacle quotidien.

La gratitude consiste à être conscient des nombreux dons et bienfaits dont on profite chaque jour, aussi évidents et essentiels soient-ils, qu’un lever du jour, un chant d’oiseau ou une voiture qui démarre.

On comprend mieux qu’il y a effectivement mille raisons de se réjouir quotidiennement que le soleil brille, que les énergies et les services soient disponibles, que les appareils fonctionnent,et surtout que nous soyons en bonne santé.

En lisant La Magie, j’ai finalement compris qu’il était bien plus simple que je ne le pensais de ressentir de la gratitude au jour le jour.

Une bonne leçon d’humilité, en somme. 

🙂

Laetitia

Elle a consacré ses études et une partie de sa carrière à comprendre ce qui faisait d’une histoire, une « bonne » histoire. Quelles en étaient les composantes structurelles ? Comment s’architecture un récit ? Quels sont les ingrédients indispensables ? De l’idée à la rédaction, elle a mis au point une méthode d’écriture qui s’appuie sur des approches scénaristiques anglo-saxonnes, sur un marketing d’auteur 3.0 et sur des outils de coaching empruntés aux neurosciences. Avec ce procédé, elle offre aux auteurs l’opportunité d’écrire la « meilleure » histoire de leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page